Informations

Chien de l'état du New Hampshire

Chien de l'état du New Hampshire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Chien de l'état du New Hampshire lois

Lois et législation sur les chiens de l'État du New Hampshire. (Mise à jour en novembre 2013)

1. Introduction

1.1. Les chiens font partie intégrante de la société du New Hampshire et leur possession est une activité importante et courante. La santé et la sécurité de tous ceux qui interagissent avec les chiens dépendent d'un propriétaire de chien responsable, ce qui est mieux réalisé grâce à des programmes éducatifs solides. Par conséquent, l'intention des lois énoncées dans cette section est de promouvoir et d'encourager la possession responsable de chiens, de prévenir et de corriger la maltraitance des chiens, et d'améliorer et de préserver le traitement humain des chiens.

2. Chiens dans les lieux publics

2.1. Il est interdit à un chien d'être :

• En laisse ou harnais dans tout lieu public sauf dans une résidence privée ou un bureau.

2.2. Le propriétaire d'un chien est responsable des dommages infligés par ce chien aux personnes ou aux biens dans un lieu public et est responsable des dommages subis par ces blessures conformément à la RSA 231:28.

2.3. Toute personne qui enfreint RSA 237:1-a, 2, 3, 4, 5, 9, 10, 11 ou 24 (à l'exception du paragraphe b) est coupable d'une infraction civile et passible d'une amende maximale de 500 $. Toute personne enfreignant RSA 238:3 ou 24, b est coupable d'une infraction civile et est passible d'une amende d'au plus 300 $. Toute personne enfreignant RSA 239 ou 240 est coupable d'une infraction civile et est passible d'une amende d'au plus 500 $.

2.4. Toute personne enfreignant RSA 249:22-b est coupable d'une infraction civile et est passible d'une amende d'au plus 500 $.

3. Élevage de chiens

3.1. Toute personne souhaitant élever ou exploiter un chenil ou une chatterie pour les animaux reproducteurs doit obtenir une licence du ministère de l'Agriculture du New Hampshire. Toute personne souhaitant exploiter un chenil ou une chatterie ouvert au public doit demander et payer une licence auprès du ministère de l'Agriculture du New Hampshire.

3.2. Une personne ne doit pas vendre ou échanger des chiens dans l'État du New Hampshire, sauf qu'une personne peut vendre des chiens sous la supervision du New Hampshire Department of Agriculture ou de la New Hampshire Veterinary Association à condition que :

une. l'acheteur s'engage à traiter tout chien vendu conformément au code de déontologie de la New Hampshire Veterinary Association et aux règles de la New Hampshire Veterinary Association, et

b. le ministère de l'Agriculture du New Hampshire informe l'acheteur au moins cinq jours avant la livraison.

3.3. Toute personne souhaitant acheter ou élever un chien à vendre, quelle que soit la race, à l'exception d'un animal de compagnie ou d'un animal de compagnie, doit demander et payer une licence auprès du ministère de l'Agriculture du New Hampshire.

3.4. Quiconque contrevient à l'une des dispositions du présent article est coupable d'une infraction civile et passible d'une amende d'au plus 500 $.

4. Chiots et chiens adultes

4.1. Une personne ne doit pas acheter un chien à vendre à moins qu'elle n'ait d'abord obtenu une licence du ministère de l'Agriculture du New Hampshire.

4.2. Le ministère de l'Agriculture du New Hampshire peut autoriser une personne à acheter ou à vendre un chien à condition que :

une. un certificat de santé animale et de vaccination en cours de validité est fourni pour l'animal,

b. un particulier qui rss ou vend un chien peut demander un permis s'il ou elle fournit une preuve de sa résidence, de son emploi actuel ou de son adresse professionnelle, et la preuve qu'il ou elle a fourni des soins et un contrôle sans cruauté de l'animal pendant que l'animal est sous sa garde,

c. le ministère de l'Agriculture du New Hampshire est informé de l'achat,

ré. le ministère de l'Agriculture du New Hampshire est informé que la personne ne vend plus ou ne vend plus de chiens et recevra un remboursement de tous les frais de licence perçus auprès de la personne.

4.3. Une personne qui vend ou vend des chiens à des fins autres que la vente du chien à des fins lucratives ou comme animal de compagnie se voit délivrer un permis qui expire trois ans à compter de la date de délivrance.

4.4. Toute personne qui contrevient à l'une des dispositions du présent article est coupable d'une infraction civile et passible d'une amende d'au plus 500 $.

6. Exigences de licence de cheval

6.1. Une personne doit posséder un permis de cheval valide du New Hampshire avant d'acheter ou de vendre un cheval à des fins commerciales ou à des fins commerciales dans une ferme ou un ranch. Une personne qui possède et exploite une ferme ou un ranch doit obtenir un permis de cheval du New Hampshire en s'enregistrant auprès du ministère de l'Agriculture du New Hampshire.

6.2. Un cheval doit être enregistré auprès du ministère de l'Agriculture du New Hampshire afin d'obtenir une licence de cheval du New Hampshire.

6.3. Un cheval ne doit pas être relâché dans une zone résidentielle, sauf dans certaines circonstances :

une. le cheval est relâché dans les locaux du propriétaire du cheval dans une zone sécurisée,

b. le cheval est confié à un vétérinaire pour qu'il examine le cheval d'une manière médicalement sûre,

c. le cheval est libéré pour le traitement nécessaire,

ré. le cheval est transporté par le propriétaire chez un maréchal-ferrant agréé pour faire repeindre les fers à cheval, ou le cheval est remis à un vétérinaire pour qu'il lui prodigue un premier traitement ou un autre traitement de santé. Le permis de cheval du New Hampshire sera nul pour le cheval si le cheval est amené dans les locaux du propriétaire du cheval par une personne qui ne possède pas de permis de cheval du New Hampshire valide,

e. le cheval est rendu à son propriétaire par le particulier qui a acheté ou vendu le cheval ou qui a donné le cheval à un maréchal-ferrant ou à un vétérinaire agréé,

F. le cheval est relâché afin d'éviter ou d'éliminer la possibilité de blessure grave ou de mort de l'animal,

g. le cheval est libéré pour être rendu à son propriétaire et sera détenu par le propriétaire pendant 14 jours supplémentaires après avoir été libéré dans les circonstances suivantes :

h. un cheval âgé de moins de 21 ans au moment de sa libération, ou

je. le cheval sera libéré pour être mis en pension ou pour être transporté vers une encan ou une grange de vente si le cheval est âgé de 21 ans ou plus.

6.4. Les dispositions suivantes s'appliquent à un propriétaire de cheval qui transporte un cheval au-delà des frontières du New Hampshire :

une. Le propriétaire du cheval est considéré comme ayant reçu le cheval d'un autre État, quelle que soit la durée pendant laquelle le cheval est gardé dans le New Hampshire. Le propriétaire du cheval doit payer les frais de transfert, plus un coût supplémentaire, si le cheval est reçu d'un autre État. Le propriétaire du cheval doit également payer le coût supplémentaire si le cheval est reçu d'une pension, d'une salle de vente aux enchères ou d'une grange de vente. Le cheval ne doit pas être rendu au propriétaire d'origine tant que le propriétaire du cheval n'a pas payé tous les coûts associés à la réception et au transport du cheval au-delà de la frontière.

b. Le propriétaire du cheval ne sera pas soumis à la loi du New Hampshire concernant les soins et l'état d'un cheval reçu dans un état avec lequel le New Hampshire n'est pas en pleine conformité avec les règlements de la Conférence internationale sur les chevaux.

6.5. Le propriétaire du cheval est tenu de payer les frais de transfert à l'État du New Hampshire si le cheval est détenu dans le New Hampshire pour une durée quelconque après que le propriétaire du cheval a reçu le cheval d'un vétérinaire ou d'un centre de vente aux enchères.

6.6. Les dispositions suivantes s'appliquent au propriétaire de cheval qui reçoit un cheval d'un vétérinaire ou d'une salle de vente aux enchères :

une. Le propriétaire du cheval n'est pas tenu de payer les frais de transfert s'il a fourni au vétérinaire ou au centre de vente aux enchères une déclaration écrite indiquant que le cheval est rendu au propriétaire à la suite de la réception du cheval par un vétérinaire ou un centre de vente aux enchères en bonne santé et


Voir la vidéo: Granite Hill Chinooks (Octobre 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos