Informations

Chats de dermatite allergique aux puces


La dermatite allergique aux puces chez les chats est l'une des affections cutanées les plus courantes chez les chats aux États-Unis.

Les symptômes comprennent des démangeaisons cutanées enflammées sur les oreilles, le nez, le ventre, l'aine et les jambes.

Bien que les allergies aux puces soient les plus courantes, la dermatite peut également être causée par une allergie fongique, aux levures ou aux aliments, ce qui entraîne généralement la présence d'une peau rouge et squameuse dans les zones touchées, semblable à la rougeur et à la desquamation observées avec la dermatite.

La prévention de la dermatite chez le chat est une combinaison de prévention, de traitement et de gestion de l'environnement.

Comment diagnostique-t-on la dermatite allergique aux puces?

Comme les allergies aux puces sont généralement une maladie saisonnière, la principale considération est la façon dont elles sont diagnostiquées.

En pratique vétérinaire, le meilleur test de diagnostic est de faire inspecter la tête et le cou du chat (oreille, museau et visage) par un vétérinaire.

En effet, il est courant que les allergies aux puces commencent sur la tête et le cou et provoquent des infections secondaires ou des plaies sur la peau du chat.

Le grattage de la peau peut aider à identifier la cause de l'infection secondaire en identifiant un type de bactérie ou de champignon. Cependant, dans le cas d'infections secondaires, ces infections secondaires peuvent être présentes ou non lorsque la tête et le cou d'un chat sont examinés par un vétérinaire.

Cela peut entraîner un diagnostic erroné du chat ou un traitement incorrect.

Un examen physique recherchera la présence de puces ou d'autres organismes allergènes dans le nez, la bouche et les yeux.

Un grattage cutané sera prélevé sur la peau du chat afin de rechercher les organismes bactériens, fongiques et autres allergènes.

Quelles sont les causes des allergies aux puces ?

Les puces sont porteuses de la bactérie qui cause les allergies aux puces, mais chez les chats, la bactérie n'est véhiculée que par les puces adultes.

Comme le chat est le plus susceptible d'être infesté de puces la nuit, le moment le plus courant pour une épidémie est le soir.

La peau d'un chat est le premier mécanisme de défense contre la bactérie.

Une infection cutanée ou une maladie résultant de la bactérie déclenchera une réaction allergique.

Quels sont les signes d'allergies aux puces ?

La plupart des chats présentent des symptômes légers à modérés qui se limitent à la tête et au cou.

Cependant, comme les allergies aux puces peuvent être difficiles à diagnostiquer, vous devez également rechercher des signes d'infections secondaires, notamment :

Oreilles douloureuses et gonflées

Les chats qui ont un grattage accru

Perte de peau ou de cheveux

Mucus ou écoulement nasal taché de sang

Les yeux qui piquent

D'autres signes qui pourraient être le signe d'une cause sous-jacente, comme une infection de l'oreille, peuvent inclure :

Saignement dans les oreilles, qui pourrait être le signe d'une infection de l'oreille ou d'une maladie transmissible par le sang, telle que la leucémie féline

Rougeur ou gonflement des ganglions lymphatiques

Rougeur ou gonflement autour des paupières

Un chat qui démange est plus susceptible d'avoir une allergie aux puces qu'un chat qui ne démange pas.

Chez certains chats, les puces peuvent entraîner une dermatite sévère et des infections secondaires.

Il est important de rechercher des infections secondaires ou des affections cutanées, telles que la dermatite allergique aux puces, car cela pourrait entraîner d'autres symptômes et des affections cutanées potentiellement plus graves.

Prévention et traitement des allergies aux puces

Les allergies aux puces peuvent être facilement évitées en utilisant une prévention efficace contre les puces et les tiques et une bonne gestion de l'environnement.

Chez les chats sensibles aux allergies aux puces, une vaccination unique ne protégera pas complètement un chat contre la bactérie qui cause les allergies aux puces.

Dans ces cas, une deuxième vaccination est recommandée, ainsi qu'une prévention continue contre les puces et les tiques et une bonne gestion de l'environnement.

Prévention contre les puces et les tiques

Le contrôle des puces et des tiques sera plus efficace lorsqu'ils sont appliqués avant que les puces ou les tiques ne commencent à mordre et avant que les puces aient le temps de mûrir et de pondre.

De plus, il est important d'appliquer des traitements avant qu'une infestation de puces ne se produise.

La plupart des chats sont infestés de puces avant d'atteindre l'âge adulte.

Pour cette raison, les chats auront généralement besoin de traitements mensuels répétés contre les puces et les tiques jusqu'à ce que l'infestation soit maîtrisée.

Les produits de contrôle des puces et des tiques les plus efficaces comprennent :

Fipronil/Sufipent (Première ligne)

Ivermectine/Sélamectine (Révolution)

Un traitement préventif mensuel peut être commencé lorsque le chat atteint l'âge de 6 à 9 mois.

Fipronil/Sufipent (Première ligne)

Frontline Plus pour les chats (Frontline Plus)

Ivermectine/Sélamectine (Révolution)

Frontline Plus pour chiens

Frontline Plus pour les chats

Frontline Plus pour chiens

Les produits topiques ne doivent pas être utilisés en tant que prévention autonome, car ces produits ne fonctionnent que lorsque le chat est activement engagé dans des activités contre les puces et les tiques.

Si le chat ne se toilette pas régulièrement ou ne s'auto-inflige pas, ces produits ne seront pas aussi efficaces.

Gestion environnementale

Les chats passent la majorité de leur temps à l'extérieur dans un environnement avec de nombreuses sources de puces et de tiques, telles que l'herbe et les buissons.

Les chats sont très sensibles à la présence de ces insectes et réagiront par des démangeaisons, des grattages et une perte excessive de poils s'ils détectent la présence de puces et de tiques.

Au début du printemps et en été, ces insectes deviennent plus répandus.

C'est à ce moment que les chats sont le plus à risque de contracter des puces.

Le moyen le plus efficace de prévenir les allergies aux puces est de prendre des mesures pour réduire ou éliminer le nombre de puces et de tiques dans l'environnement du chat.

Quelles sont les options de traitement pour les allergies aux puces?

La dermatite allergique aux puces peut être traitée avec une variété d'options, telles que:

Chez certains chats, un produit en vente libre contre les puces et les tiques, tel que Frontline Plus pour chats (Frontline Plus) peut être efficace pour les symptômes bénins de la dermatite.


Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos