Informations

Maladie auto-immune induite par le stress chez les chiens


Le système immunitaire canin travaille pour lutter contre les maladies, les allergènes et les corps étrangers pour les éliminer du système de votre ami à quatre pattes et le maintenir en bonne santé. Si votre chien présente l'un des systèmes de maladie auto-immune, comme traîner plus que la normale ou manquer d'appétit, en particulier pour votre nourriture humaine, emmenez-le chez le vétérinaire.

Système immunitaire canin

Le système immunitaire est un système complexe de globules blancs et d'anticorps qui sont corrélés entre eux pour prévenir l'infection et les protéines étrangères. La peau, remplie de cellules sanguines, combat les allergènes externes et les infections, et le foie et les reins filtrent les déchets et les toxines du sang. Le sang se précipite dans toutes les zones pour lutter contre l'infection par l'oxygène et les nutriments. Le foie et la rate filtrent le sang et piègent les corps étrangers qui restent pour les empêcher de se déplacer dans tout le corps. Les ganglions lymphatiques transportent les propriétés immunitaires vers d'autres zones du corps que le sang n'atteint pas. Lorsqu'une maladie auto-immune survient, le système immunitaire est trop actif, tuant les bonnes cellules. Un surpassant dans ce cas, n'est pas bon.

Causes des maladies auto-immunes

Les causes des maladies auto-immunes chez les chiens ne sont pas exactement connues, bien que les substances toxiques, le soleil et le stress semblent liés au dysfonctionnement du système immunitaire. Certains professionnels estiment que les animaux sur-vaccinés et certains médicaments sont à l'origine de cette maladie. Les races les plus sensibles à ce trouble sont le Doberman pinscher, les chow chows et les teckels. Les chiens n'utilisent pas d'écran solaire, mais peuvent bénéficier de moins de temps à la lumière directe du soleil.

Symptômes de maladie auto-immune

Les symptômes varient considérablement en fonction du type de maladie auto-immune de votre chien. Les lésions cutanées, la perte de cheveux ou la peau qui perd son pigment sont des signes de maladie immunitaire dermatologique. Les symptômes de maladies auto-immunes internes comprennent un gonflement des articulations ou des organes internes. Les symptômes généraux comprennent la léthargie, la perte de poids et la fièvre. Tout changement par rapport à la normale de la condition physique de votre animal doit être évalué par votre vétérinaire, il n'est probablement pas seulement paresseux et ne joue pas au ballon avec vous parce qu'il vous ignore.

Diagnostiquer une maladie auto-immune

Votre vétérinaire établira un diagnostic après avoir fait des analyses de sang et un examen physique de votre chien. D'autres conditions peuvent provoquer des symptômes similaires chez les chiens. Celles-ci doivent être exclues pour trouver la cause. Si la peau est affectée, une biopsie cutanée sera probablement nécessaire. Votre vétérinaire effectuera probablement le test des anticorps antinucléaires pour déterminer son état.

Traitements des maladies auto-immunes

Il n'existe aucun remède contre les maladies auto-immunes chez les chiens. Les traitements varient en fonction du type et visent à atténuer les symptômes pour que votre animal soit à l'aise. Votre chien peut recevoir des traitements cutanés, des corticostéroïdes ou des cyclophosphamides pour supprimer le système immunitaire afin qu'il ne combat pas les cellules saines et des anti-inflammatoires pour soulager les douleurs articulaires. L'aspect le plus important du traitement de votre chien est d'éviter les exercices intenses et de lui offrir une vie sans stress. Après tout, il est le membre de votre famille à fourrure qui mérite les meilleurs soins et traitements.

Les références


Voir la vidéo: Koirien joulukeksit (Novembre 2021).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos