Informations

Néphrose chez les chiens


Si vous craignez que votre chien souffre de problèmes rénaux, vous aurez besoin de votre vétérinaire pour vous dire ce qui se passe à coup sûr. La néphrose est une maladie capable de provoquer des troubles rénaux chez les chiens - plus précisément, une insuffisance rénale. Un vétérinaire peut déterminer si votre animal souffre de néphrose en effectuant une biopsie rénale.

Notions de base sur la néphrose

Les changements dégénératifs déclenchent la néphrose chez les chiens, selon les auteurs vétérinaires de «The Dog Owner's Handbook». Ces changements, qui impliquent la détérioration du fonctionnement des organes, apparaissent en raison de poisons et de toxines qui se concentrent spécifiquement sur les reins. Une condition connue sous le nom d'ischémie peut parfois conduire à ces changements dégénératifs chez les canins. L'ischémie est caractérisée par une quantité insuffisante de sang circulant vers les reins. Les médicaments qui possèdent une néphrotoxicité comprennent la butazolidine, l'ibuprofène et l'aspirine. Certains antibiotiques sont également néphrotoxiques.

Importance de la prise en charge de la néphrose

Les soins vétérinaires de routine sont essentiels pour tous les chiens, quelle que soit la présence possible de symptômes inhabituels. Si un vétérinaire découvre rapidement que votre animal souffre de néphrose, prendre soin du facteur déclenchant peut souvent aider à résoudre le problème. Les facteurs déclenchants comprennent les toxines ou l'ischémie susmentionnées. Les vétérinaires gèrent souvent la néphrose toxique, par exemple, avec des médicaments diurétiques et l'administration de liquide intraveineux. Non seulement la néphrose peut faire place à une insuffisance rénale, mais la maladie peut également entraîner des cicatrices chez le chien.

Néphrose et insuffisance rénale aiguë

La néphrose chez les chiens est souvent la cause d'une insuffisance rénale aiguë, explique le vétérinaire Trevor Turner, auteur de «Notes vétérinaires pour les propriétaires de chiens». Lorsqu'une insuffisance rénale aiguë survient, les chiens deviennent souvent extrêmement malades de façon abrupte. Certaines indications à surveiller comprennent le gonflement des reins, les vomissements excessifs, la perte d'appétit et la paresse. Les chiens dans ces situations présentent parfois des symptômes urémiques clés, notamment une coloration brune de la langue, une ulcération des joues et une haleine nettement désagréable. Une assistance vétérinaire urgente est essentielle pour tout chien qui présente l'un de ces symptômes. Avec la néphrose, la néphrite est une cause fréquente d'insuffisance rénale canine.

Néphrose et syndrome néphrotique

Les chiens atteints de néphrose développent également parfois un syndrome néphrotique. Lorsque les chiens ont un syndrome néphrotique, divers facteurs se conjuguent. Le syndrome néphrotique implique des quantités minimales de protéines dans le sang, certaines protéines dans l'urine et un œdème, l'accumulation inhabituelle de liquide dans le corps. Le syndrome néphrotique, plus fréquent chez les chiens que chez les félins, est particulièrement fréquent chez les chiens d'âge moyen. Les principaux symptômes du syndrome néphrotique chez le chien sont des troubles respiratoires, un gonflement des membres et une décoloration de la peau. Si des parties de la peau d'un chien prennent un ton bleu violacé, le syndrome néphrotique pourrait être le coupable.


Voir la vidéo: Apprendre à dresser un chien pour gérer sa frustration (Octobre 2021).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos