Informations

Emplacements des ganglions lymphatiques du chien

Emplacements des ganglions lymphatiques du chien


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Emplacements des ganglions lymphatiques du chien {#Sec7}

-------------------------

La distribution des ganglions lymphatiques chez les chiens a été observée dans les régions thoraciques gauche et droite, la région cervicale et pelvienne, et la région abdominale et inguinale. Les ganglions lymphatiques étaient distribués comme dans les rapports précédents (Oberli et Bock[@CR26], Niewold et al[@CR22], Tarnowski et al[@CR29], Reiser et al[@CR27]). La distribution ganglionnaire observée dans les régions inguinale et fémorale comprenait la citerne chyli, les ganglions inguinaux superficiels droit et gauche, les ganglions inguinaux profonds et les ganglions poplités. Les ganglions lymphatiques iliaques ont également été observés et comprenaient les ganglions iliaques et sacrés. Les ganglions lymphatiques abdominaux comprenaient les ganglions cœliaque, gastrique, iléo-caecal, péricolique, gastro-hépatique, hépatoduodénal, cœliaque, hépatique commun, de la veine cave caudale et mésentérique. Les ganglions lymphatiques abdominaux ont été divisés en deux groupes : les ganglions lymphatiques rétropéritonéaux (ganglions mésentériques crâniens, coeliaques, mésoiléaux et iléocoliques) et les ganglions non rétropéritonéaux (coliques, gastriques, hépatoduodénaux, veine cave caudale et mésentériques). Les ganglions lymphatiques pelviens comprenaient les ganglions lymphatiques iliaques internes, iliaques externes, inguinaux superficiels, préaortiques, iliaques communs et présacrés. Les ganglions lymphatiques poplités comprenaient les ganglions lymphatiques saphènes dorsaux, ventraux et communs (intermédiaires) superficiels, poplités, médiaux et latéraux, et saphènes. Les ganglions lymphatiques thoraciques comprenaient les ganglions lymphatiques brachiocéphaliques, supraclaviculaires et paratrachéaux gauche et droit. Les ganglions lymphatiques thoraciques internes et externes comprenaient les ganglions lymphatiques thoraciques internes, médiastinaux et thymiques. Les ganglions lymphatiques thoraciques externes comprenaient les ganglions lymphatiques interlobaires et sous-carinaux. Tous les ganglions lymphatiques métastatiques ont été enregistrés comme leur volume total ainsi que le volume individuel de chaque ganglion métastatique. La localisation des ganglions lymphatiques métastatiques a également été évaluée. Tous les ganglions lymphatiques ont été prélevés à partir de différents échantillons chirurgicaux.

Analyses statistiques

--------------------

Les données sont exprimées en médiane avec intervalle interquartile (IQR) pour les variables continues et en pourcentages pour les variables catégorielles. Nous avons calculé l'incidence des ganglions lymphatiques métastatiques en fonction du stade T pour chaque groupe et utilisé la différence d'incidence des ganglions lymphatiques métastatiques entre les groupes comme référence. De plus, l'incidence des ganglions lymphatiques métastatiques dans chaque groupe a été comparée à l'aide du test du Chi carré. La corrélation entre le nombre total de ganglions lymphatiques métastatiques et chaque paramètre a été analysée en utilisant le coefficient de corrélation de Spearman. Des analyses univariées et multivariées ont été effectuées pour déterminer les relations entre le nombre total de ganglions lymphatiques métastatiques et les paramètres clinicopathologiques. Toutes les analyses statistiques ont été réalisées avec le logiciel PASW Statistics (version 20, SPSS, Chicago, IL, États-Unis). Les différences étaient considérées comme statistiquement significatives lorsque la valeur p était inférieure à 0,05.

RÉSULTATS

=======

Dans cette étude, nous avons inclus 462 patients, parmi lesquels 431 ont été inclus dans l'analyse. Quinze patients ont été exclus de l'analyse en raison d'un diagnostic pathologique manquant ou d'un statut de métastase ganglionnaire incomplet. Les caractéristiques cliniques de la population étudiée sont résumées dans le tableau [1](#T1){ref-type="table"}. Au total, 3 077 ganglions lymphatiques ont été collectés chez 431 patients. Le nombre médian de ganglions lymphatiques disséqués était de 11 par patient (IQR, 10 à 12) et de 2,5 par patient pour les groupes droit et gauche. Le nombre médian de ganglions lymphatiques positifs pour les métastases était de 10 (IQR, 9 à 11) et de 2,4 par patient pour les groupes droit et gauche. Parmi les 3 077 ganglions lymphatiques, 1 842 (60,7 %) étaient positifs pour les métastases.

######

Caractéristiques de base de 431 patients atteints d'UCC

**Caractéristique**


Voir la vidéo: Les ganglions lymphatiques - (Novembre 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos