Informations

Chat qui pleure la nuit


Chat qui pleure la nuit dans la salle de bain et je l'entends pleurer et dire 'aidez-moi à m'en sortir'"

J'ai deux fils et l'aîné a été diagnostiqué avec un retard d'élocution à 18 mois. Il avait également un problème d'alimentation, mangeait bien mais n'aimait pas vraiment manger. Mais j'ai remarqué que mon aîné (maintenant 11 ans) mangeait toujours sa nourriture. J'ai parlé de mon aîné au pédiatre. Elle lui a donné des céréales pour le petit-déjeuner et pour son déjeuner, il pourrait avoir des pâtes/pommes de terre et peut-être un morceau de poulet. Elle a fait une note dans son dossier.

Il a toujours faim à l'heure du coucher alors je lui ferais un repas mais il ne semble pas en vouloir. Il veut boire le lait que je lui donne. Je dois être un peu créatif. J'aurai fait le repas du soir dans mes mains donc il mange pendant que je fais le repas du matin.

Il n'y avait pas lieu de se précipiter là-dessus, le pédiatre ne s'inquiétait que de son alimentation.

Il y aura toujours du tapage et du tapage. C'est comme ça que sont les enfants. Je m'attendais à plus de drame. Je trouve juste qu'ils se couchent affamés et se réveillent affamés, alors mangez simplement de la nourriture au milieu de la nuit et ils le mangeront. Ils l'ont toujours fait pour moi quand j'avais leur âge donc je ne vais pas changer ma culotte !

Je sais, ce n'est pas une chose parentale, c'est une chose biologique. On pourrait dire que c'est ma faute aussi bien que la sienne parce que nous ne l'avons pas bien choisi quand il était bébé... mais c'est tout de même !

En théorie, cela pourrait être quelque chose qui lui a été fait lorsqu'il était bébé qui a un impact sur ce qu'il pense qu'il devrait manger, comme être mis à un «régime» en premier lieu. Je pense qu'il est très difficile pour les parents qui essaient d'endormir un nouveau bébé de s'inquiéter de la nutrition lorsqu'ils sont épuisés et privés de sommeil.

C'est la théorie. Et tout va bien en théorie. En pratique, ce n'est pas toujours facile et les enfants ont encore faim au coucher. Je sais que nous faisons tout ce que nous pouvons et qu'il boit du lait après chaque tétée, mais ils ne durent jamais aussi longtemps dans ma maison.

S'il ne boit qu'après les repas et qu'il est affamé au moment des repas, c'est uniquement parce qu'il a encore faim.

Et ce n'est pas non plus parce que je le nourris moins souvent. Il est très doué pour manger autant qu'il veut pendant la journée. C'est juste la nuit, ou lorsqu'il est dans son propre lit, il arrêtera de manger s'il a encore faim au moment des repas.

Je viens de faire beaucoup de recherches à ce sujet et la plupart des choses que j'ai trouvées jusqu'à présent ont une haute opinion d'elles-mêmes, tout en donnant des informations très vagues. La majorité de ceux que j'ai trouvés n'ont rien à voir avec les enfants, et c'est seulement lorsqu'ils parlent des mères qui allaitent leur bébé que les choses commencent à devenir incontrôlables.

Je pense qu'une chose dont je vais essayer de me souvenir, c'est qu'ils sont plus susceptibles de parler de bébés « naturels », et les bébés « naturels », pour moi, signifient un bébé qui est nourri au lait maternel, même si cela est exprimé, allaité sur demande et dort dans le lit familial. Cela ne signifie pas nécessairement qu'ils ne sont pas nourris au biberon.

Et qu'est-ce qui ne va pas avec l'allaitement au biberon, me demanderez-vous? Eh bien, je n'ai pas encore rencontré de mère qui allaite naturellement au biberon, mais je parie qu'il y a de très bonnes raisons scientifiques à cela.

Je pense toujours que, tant que je mange, l'allaitement est la meilleure chose pour mon fils, mais on m'a expliqué qu'il existe une base factuelle pour certains des mythes courants concernant l'allaitement.

En ce qui concerne le « sein c'est mieux », je peux très bien voir comment un bébé gagnerait à être nourri à la demande. Ce que je ne veux pas, c'est qu'on me dise que si je n'allaite pas mon bébé, il sera tellement endommagé qu'il ne pourra pas faire tout ce que les autres bébés peuvent faire, et toutes ces bêtises.

Quant à la question de savoir si je le nourris suffisamment, je pense que je vais plutôt bien. Si je ne peux pas nourrir mon bébé, je demanderai de l'aide. Si vous allaitez encore, j'espère que vous pourrez en dire autant.

Et, pour mémoire, je suis assez fier du fait que j'ai allaité mon bébé. Ça ne me rend pas moins mère, mais ça ne me rend pas moins mère parce que je nourris au biberon non plus.

Mon conseil à la nouvelle maman est le suivant : si vous en avez marre d'allaiter, ou si votre partenaire en a marre, s'il ne vous convient pas d'allaiter, ou si vous allaitez en public, faites ce que vous à faire, mais ne vous compliquez pas que vous souffrez pour le bien de votre bébé.

Bien sûr, vous souffrez, mais en réalité ce n'est l'affaire de personne d'autre que la vôtre, ce que vous en faites. Et la bonne chose à propos de notre société moderne est que tant que ce que vous faites est légal, alors vous ne souffrez pas de vn. Vous pourriez bien vous retrouver critiqué ou moqué, mais n'oubliez pas que l'alternative à l'allaitement en public est l'allaitement au biberon en public, et nous sommes beaucoup plus nombreux que vous.

### **_Que dit votre partenaire au sujet de l'allaitement ?_**

J'ai allaité mon premier fils toute seule, mon deuxième fils a été nourri au biberon, et quand j'ai allaité mon troisième, je suis retourné au travail et j'ai allaité à la maison pendant la journée. Mon partenaire n'a pas commenté. Il est très solidaire. J'ai une autre fille qui a été nourrie au biberon. Au fur et à mesure qu'elle grandissait, je l'ai commencée au lait maternisé et à trois ans, elle embouteille maintenant et nous continuons toujours à lui donner du lait maternisé au coucher. Elle n'aura pas de petit frère, alors c'est un peu comme avoir un bébé de rechange. Nous allaitons toujours mon plus jeune enfant, mais ma fille commencera à l'allaiter au biberon quand elle sera plus grande. Si j'avais plus de temps, j'allaiterais mon premier fils pendant les trois premiers mois, puis j'arrêterais et nous donnerions le biberon pour le reste. Ma sœur a eu trois paires de jumeaux, et son conseil pour moi lorsque j'allaitais pour la première fois avec la deuxième paire était de donner le biberon jusqu'à ce que les bébés aient quatre ou cinq mois. Je l'ai fait, et maintenant elle les nourrit de lait maternisé le reste du temps.

Plus le bébé est grand, plus je regarde la santé de l'enfant et je pense à l'alimentation et à l'allaitement. Je veux être sûr qu'elle reçoit les bons nutriments. Mon premier fils va très bien, il a six ans maintenant, et il va très bien, il n'a pas pris de poids. Mon fils aîné a quinze mois et n'est pas un bébé nourri au biberon. Il a été nourri au biberon, mais depuis qu'il a environ huit mois, nous avons recommencé à allaiter et il va bien. On m'a dit qu'il mange moins, mais il a un appétit beaucoup plus grand et adore la nourriture. J'ai trouvé que c'est très bien si j'entre et lui donne un biberon le matin, il ne le demande toujours pas le soir, et c'est un vrai petit brouteur. Je pense que je suis juste dans un rôle très confortable d'être sa mère


Voir la vidéo: Ekat testit volsulla - Meidän oma TV-Ohjelma! (Janvier 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos